Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'autisme

L'autiste est un enfant qui a été objetisé. Lors de la grossesse il est souvent couvé comme une petite chose fragile.

Parfois c'est grossesse précédente qui s'est mal passée, plusieurs fausses couche ou encore une IVG à la moitié de l'âge de la grossesse de l'enfant autiste.

 

Ensuite les difficultés particulières de l'enfant précise la culpabilité de la maman.

Un enfant qui a des problèmes de concentration compense une séparation chez la maman pendant la grossesse, ou pendant la grossesse précédente de son enfant autiste.

 

Un enfant accaparant compensera chez la maman, et le papa, le sentiment de ne pas avoir été assez important aux yeux de leurs propres parents.

 

Au niveau transgénérationnel, on peut retrouver un sentiment de négligence des grands parents de l'autiste vis à vis de leurs enfants, pendant la grossesse notamment. A la génération suivante, la maman se sent « obligée de surcouver » son enfant pendant la grossesse, ce qui le coupe dans le développement normal de ses émotions, d'où les traits autistiques. Parfois il y a la présence de nombreuses fausses couches chez les grands-mère de l'enfant autiste. Par conséquent la mère a peur pour sa grossesse, de façon inconsciente pour empêcher la fausse couche de sa propre mère.

 

Exemples :

 

Une femme avorte à 18 ans dans un contexte où elle se sent totalement perdue. A 36 ans, elle accouche d'un enfant autiste. Sa mère avait également avorté mais elle ne l'a su que vers 50 ans. Sa fille a de l'endométriose pour « empêcher symboliquement » sa mère et sa grand-mère d'avorter. L'enfant autiste est décrit comme accaparant par sa mère. Petite, la mère elle a été placée en pension et avait toujours peur que ses parents ne viennent pas la chercher le week-end. Son enfant autiste la déculpabilise en étant accaparant.

 

Un homme autiste est l'ainé de sa famille. Sa mère voulait un enfant pour avoir un territoire qui lui appartienne. Mais elle a eu du mal à tomber enceinte. Elle objétise son enfant lors de sa grossesse pour être sûr de ne pas le perdre.

Cet homme très isolé est également porteur du HIV (sida). Ainsi il baisse son immunité pour ne pas se défendre, pour « attirer » les personnes à lui.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article