A propos de l'auteur

Publié par Fredou

Je m'appelle Frédéric Tamarelle et je suis médiateur de conflits et praticien TIPI.

L'intention de ce blog

J'ai créé ce blog pour traduire à l'écrit les méthodes que je présente dans mes vidéos sur la méthode Tipi, et la vidéo décalée mais sérieuse sur la prévention du suicide et du "mal-être''. Et pour rassurer ceux qui s'interrogent sur l'efficacité de ces méthodes, je prends le temps de tout mettre par écrit.

Je veux présenter les méthodes qui sont récentes et réellement innovantes et qui m'ont permis de sortir de la dépression que j'ai trainé pendant de nombreuses années.

Ces méthodes sont de trois types : La méthode Tipi, la bienveillance pour soi et les autres (que j'ai apprise sous l'angle de la CNV - Communication NonViolente) et la médiation des parts de soi, que d'autres appellent IFS (Internal Family System) ou Self-leadership ou encore Voice Dialog.

Formation

Ce blog et mes vidéos sont le fruit de 10 années de questionnements et d'études variés sur la psychologie. Ca "fait bien" de le dire, mais en réalité j'estime que les méthodes IFS et Tipi sont maitrisables en quelques séances pour un novice en psychologie et elles sont, nettement plus rapides et efficaces que toutes les séances que j'ai passées en cabinet de psychothérapeutes.

A partir de ma 15é année, je me suis mis à dévorer tous les livres et cassettes VHS de J. Salomé.

Mais je ne me suis vraiment investi dans la psychologie que pendant mes études d'ingénieur agronome, après la lecture du livre "les mots sont des fenêtres, ou bien ce sont des murs" de M. B. Rosenberg, créateur de la Communication NonViolente.

J'ai suivi des études de psychologie jusqu'en 1ère année de Master, par correspondance à l'Université Paris 8. Mais j'ai abandonné en cours d'année car j'estimais ne rien y apprendre d'utile à la guérison.

Je suis également formé à la médiation, avec le processus de la Communication NonViolente depuis 2011.

Ma vision de la psychologie actuellement

J'étais un scientifique "pure souche", et pour soigner ma dépression je me suis longtemps plongé dans les neurosciences et la psychanalyse pour y trouver la solution à ma dépression. J'ai été suivi en psychothérapie pendant près de 2 ans, sous-antidépresseurs, et ça n'a pas changé grand chose à mon bien-être.

C'est finalement l'écoute bienveillante des parties de moi, et la méthode Tipi (qui peut être maitrisée en quelques heures par un enfant de 11 ans), qui m'ont permis de sortir définitivement de mon marasme psychologique.

Je n'oppose pas la psychothérapie classique et les méthodes présentées sur ce blog dites "thérapie brève", je veux simplement les différencier. La psychologie classique, telle que je l'ai apprise dans mes études jusqu'en 2006 est un d'accompagnement, utile notamment lorsqu'on sait que la guérison ne va pas arriver rapidement. Mais aussi quand on a simplement besoin d'une oreille attentive pour exprimer ce qui nous traverse à un moment difficile. Les résultats sont généralement lents, mais parfois quelques séances d'écoute permettent d'évacuer un problème pesant. C'est un espace d'accueil de ce que nous sommes, qui peut se faire sur le long terme, ce qui est sécurisant pour les personnes qui en ont besoin. J'ai beaucoup de reconnaissance pour les professionnels qui m'ont accompagné pendant mes années difficiles.

En complément de ce type de pratique, il y a des techniques nouvelles qu'on appelle les thérapies brèves, que je ne connais ni ne maitrise pas toutes, et qui permettent de guérir rapidement (entre 1 et 10 séances) un problème ciblé et de façon parfaitement durable. Je veux faire la promotion de ces méthodes, dont les performances sont réelles mais encore trop peu connues du public.

On peut comparer la différence "thérapie classique-thérapie brève" à la différence "médecine générale - médecine spécialisée". Ce n'est qu'une image, mais on comprend que certains thérapeutes feront des interventions rapides ciblées, alors que d'autres auront une vision plus large du patient, et de son histoire. Ces deux approches permettent de guérir des maux variés. Le problème étant qu'à l'heure actuelle, la psychologie classique n'a pas vraiment comme le médecin généraliste, la vision de tout ce qui pourrait aider un patient en dehors des compétences de la psychologie classique. Demandez à un psychothérapeute classique s'il connait l'utilité de Tipi, l'IFS, ou l'EMDR et vous serez fixé sur les limites de ses connaissances sur les autres spécialités en dehors des TCC (thérapies comportementales et cognitives recommandées pour les phobies). Et c'est normal, car ces thérapies brèves sont très récentes, une dizaine d'année seulement, et la concurrence économique entre les thérapies ne permet pas une approche sereine de leurs complémentarités.

Il me semble cependant que cette différenciation est en train de se mettre en place, grâce à l'émergence de techniques fiables. Et je veux faire l'écho des expériences que j'ai vécues ou fait vivre à d'autres avec ces thérapies brèves. Je suis aussi en attente d'une critique sincère sur toutes les méthodes que je présente, dans un but de mutualisation des expériences de chacun, alors n'hésitez pas à exprimer vos doutes, incompréhension, et aussi vos résultats.

J'espère simplement que ces pages vous apporteront une aide supplémentaire dans votre recherche du chemin vers un bien-être enviable et confortable.

Frédéric Tamarelle

Publié dans l'auteur